Une Police de Sécurité du Quotidien dans l’Oise (PSQ), pour lutter contre l’économie souterraine (Vidéo).

Le jeudi 8 février, c’était le lancement de La Police de Sécurité du Quotidien (PSQ). Ce projet, lancé par Gérard Collomb,ministre de l’intérieur, vise à assurer au mieux la sécurité des français, parce qu’elle est « la première des libertés ».

En effet la PSQ, s’engage pour la sécurité sur plusieurs axes:

- Une police et une gendarmerie aux ambitions retrouvées
- une police et une gendarmerie respectées (plus de moyens)
- Une police et une gendarmerie sur-mesure (un département mieux accompagné. Et la création de Brigades et Groupes de contact)
- une police et une gendarmerie connectées (Tablette et téléphone « NEOgend » et des pré-plaintes en lignes)
- une police et une gendarmerie partenariale (partenariats renforcés avec les polices municipales et autres acteurs de la sécurité publique)

A la suite d’une large concertation locale mise en œuvre sur ce dispositif et des propositions originales et innovantes, le département de l'Oise a été retenu pour figurer parmi les 20 départements mieux accompagnés et les 30 quartiers de reconquête républicaine.

 

Dès 2018, le Groupement de gendarmerie nationale de l'Oise bénéficiera d'un renforcement significatif sur le terrain permettant de porter l'effort: - sur l'interactivité avec la population, - sur la sécurité des mobilités, - sur l'accompagnement des entreprises et des industries, - sur la pérennisation de la brigade territoriale de contact de Catenoy.

Ce choix résulte du diagnostic territorial effectué en zone de compétence gendarmerie : le département de l'Oise, en croissance démographique, se caractérise par des phénomènes récurrents de violences, une délinquance d'intrusion plus marquée en zone péri-urbaine, accentuée par sa proximité avec les départements de la première couronne de la Capitale, et une mobilité pendulaire.

Dès 2019, la Direction départementale de la police nationale de l'Oise bénéficiera également d'un renforcement significatif sur le terrain, ciblé sur le quartier des Hauts de Creil, avec les objectifs suivants : - lutter contre l'économie souterraine, - Créer un groupe de sécurité de proximité, - expérimenter des patrouilles mixtes Police nationale-Police municipale, - créer une unité de délégués à la cohésion police-population.

 

Ce choix résulte également d'un diagnostic témoignant d'une situation de délinquance de voie publique importante dans la ZSP de CREIL, d'une forte implantation des réseaux de trafics de produits stupéfiants révélant l’existence d'une économie souterraine.

 

 

Police de Sécurité du Quotidien : la brigade territoriale de contact

[POLICE DE SÉCURITÉ DU QUOTIDIEN]Hier, jeudi 8 février, c’était le lancement de La Police de Sécurité du Quotidien (PSQ). Ce projet, lancé par Gérard Collomb,ministre de l’intérieur, vise à assurer au mieux la sécurité des français, parce qu’elle est « la première des libertés ».En effet la PSQ, s’engage pour la sécurité sur plusieurs axes:- Une police et une gendarmerie aux ambitions retrouvées (10 000 postes crées sur 5 ans)- une police et une gendarmerie respectées (plus de moyens)- Une police et une gendarmerie sur-mesure (20 départements mieux accompagnés dont l’Oise ! Et la création de Brigades et Groupes de contact)- une police et une gendarmerie connectées (Tablette et téléphone « NEOgend » et des pré-plaintes en lignes)- une police et une gendarmerie partenariales (partenariats renforcés avec les polices municipales et autres acteurs de la sécurité publique)Si vous souhaitez plus amples renseignements sur la PSQ, vous pouvez vous rendre sur le site du ministère de l’intérieur en cliquant ici : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Lancement-de-la-Police-de-Securite-du-QuotidienEn vidéo : un focus sur les brigades de contact dont une a été créée en expérimentation dans l’Oise à Catenoy depuis quelques mois. La brigade territoriale de contact s'inscrit dans le cadre de la police de sécurité du quotidien. Elle a pour but de renforcer le lien entre la gendarmerie, la population et les élus.Le chef d’escadron Destienne David commandant de la compagnie de Clermont vous explique son fonctionnement !

Publié par Gendarmerie de l'Oise sur vendredi 9 février 2018

 

(Clos des roses Compiègne -Plateau Creil - Argentine Beauvais) Photos O Média-TV

 

 

 

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire